Mon mois de mars 2017.

Ce mois-ci il y a du coup de coeur !

Aujourd’hui c’est le tout dernier jour du mois de mars et le temps est venu de poursuivre la catégorie de mes bilans mensuels.

Au tout premier jour du mois, j’ai validé mon précédent challenge de lecture que je m’étais fixé et je t’en parle juste ici si tu veux aller jeter un oeil sur mon bilan de ce défi personnel. D’un point de vue général je suis plutôt satisfaite de ce mois en matière de lecture car j’ai poursuivi sur une bonne lancée et j’ai fait de très belles découvertes dont je vais justement te parler dans ce billet.
Le mois de mars c’est celui du printemps et cette année dans ma belle région lyonnaise j’ai pu profiter de belles journées ensoleillées et il faut dire que ça m’a fait du bien. Exceptionnellement je commencerais par évoquer ces belles randonnées que j’ai pu faire avec une amie dans le parc régional du Pilat. Les occasions étaient trop belles pour ne pas aller profiter du soleil et de la nature et j’en ai pris pleins les yeux avec ces panoramas sublimes, cette verdure qui s’étendait à perte de vue et je remercie chaleureusement mon amie d’avoir pu passer de tels moments en sa compagnie. C’était parfois difficile car ce n’étaient pas de simples promenades de santé mais force est de constater que j’y ai pris goût et que l’on compte bien réitérer l’expérience aussi souvent que possible.
☼ ☼ ☼
En matière de lecture je suis très contente de mon bilan puisque j’ai lu:
  • Un jour de David Nicholls   et j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman dont j’ai fait une chronique que tu peux retrouver juste ici si tu souhaites en savoir plus sur mon avis.
  • Fille des cauchemars, Tome 1: Anna de Kendare Blake ☆☆☆ que j’ai bien aimé pour son intrigue mais où j’ai eu vraiment beaucoup de mal avec l’un des personnages principaux; c’était très jeunesse et je ne sais toujours pas à ce jour si je lirais la suite de la saga.
  • Le Rêve de Emile Zola ☆☆☆ pour poursuivre ma lecture de l’intégrale des oeuvres; je dois dire que j’ai trouvé ce roman bien en dessous d’Au Bonheur des dames malgré que l’illustre Zola n’épargne pas ses personnages. Les quelques longueurs que j’ai pu ressentir ont eu tendance à me faire décrocher de ma lecture mais je suis contente d’avoir poursuivi pour la beauté de la plume et la tragédie de ce roman.
  • Désolée je suis attendue d’Agnès Martin-Lugand ☆☆☆☆ que j’ai littéralement dévoré comme chacun de ses romans ! Agnès Martin-Lugand est une auteur chouchou et j’aime toujours autant la fluidité de son écriture, ses personnages au tempérament de feu et ses histoires de vie simplement belles.
  • Les Ferrailleurs, Tome 1: Le château écrit et illustré par Edward Carey ☆☆ et je dois dire que c’est une petite déception pour moi. L’univers avait tout pour me plaire et si je l’ai trouvé plutôt original et bien fouillé j’ai eu beaucoup de peine à supporter l’écriture que j’ai trouvé inconstante; j’ai trouvé le style brouillon et j’ai eu du mal à m’accrocher aux personnages que je trouvais vraiment trop naïfs. Les illustrations « burtonniennes » m’avaient vraiment donné envie de découvrir ce roman et même si nous ne sommes pas dans un roman graphique je m’attendais à ce qu’elles prennent une place plus importante pour imager l’univers, elles ne sont que trop peu mises en valeur à mon goût et pour le moment rien ne me donne réellement envie de continuer la saga dont le troisième tome vient de sortir (je ne sais pas s’il y en aura d’autres).

J’ai malheureusement dû abandonner un roman et si cela ne m’arrive pas souvent c’est que je déteste avoir la sensation de passer à côté de quelque chose. Le livre en question c’est La langue des bêtes de Stéphane Servant qui selon la quatrième de couverture m’attirait énormément mais force est de constater que la plume de l’auteur ne m’a pas convaincue. Je n’avais aucun plaisir à reprendre ce livre, je le trouvais très long et je ne parvenais pas à saisir l’apparente poésie ambiante. J’ai lu à peine 30% du roman mais je ne pense pas le reprendre un jour car ce livre ne semble pas fait pour moi. J’avoue avoir été un peu triste car je misais beaucoup sur ce livre, j’avais lu des avis extrêmement positifs et il est foncièrement très bien noté mais ça ne l’a pas fait avec moi.

edsheerandivide

Le mois de mars était aussi celui de la sortie tant attendue du nouvel album d’Ed Sheeran et je n’irai pas à l’encontre des avis dithyrambiques sur celui-ci. J’ai tout simplement adoré Divide de bout en bout même si à première vue je n’avais pas été convaincue par Castle on the Hill qui était l’un des premiers titres à sortir.
Au delà de son apparente humilité et de ses précédents albums qui restent de véritables pépites pour moi, Ed Sheeran m’a totalement happée avec ses nouveaux morceaux que j’écoute en boucle et qui me font beaucoup de bien. J’aime sa voix, ses textes et ses titres aux multiples inspirations. Mention tout à fait spéciale pour Nancy Mulligan, Supermarket Flowers et Dive qui sont mes morceaux favoris.
Ce mois-ci j’ai aussi été particulièrement chanceuse au cinéma et même si je ne suis pas bonne critique je veux quand même revenir sur ces films:
|| J’ai eu un véritable coup de coeur pour Loving, un film de Jeff Nichols basé sur une histoire vraie qui m’a totalement chamboulée et pas seulement parce que je suis très sensible au sujet de la ségrégation raciale. J’ai aimé l’esthétique de ce film et la performance d’acteur notamment celle de l’actrice Ruth Negga née d’un père éthiopien et d’une mère irlandaise. Elle campe le rôle de Mildred Loving avec force et délicatesse et elle a su totalement me captiver.
|| J’ai vu avec énormément de plaisir Hidden Figures réalisé par Theodore Melfi. Ici aussi on se base sur une histoire vraie bien que romancée et ce film m’a touchée autant qu’il m’a gênée, comme c’est difficile ici aussi de voir la vie que pouvaient mener les personnes de couleurs à cette époque ! Le pire pour moi a été de me dire que c’était réaliste et qu’une femme noire devait se battre tellement plus que n’importe qui ! Les trois femmes que l’on suit sont étonnantes, drôles et attachantes; ce sont de véritables héroïnes pour l’Histoire, des femmes qui ont du cran et du coeur. Pour ceux qui l’ont vu il y a un passage notamment qui m’a scotchée, celui où Katherine revient trempée de son périple quotidien pour se rendre aux toilettes sous une pluie battante et qu’elle s’exprime sur ce qu’elle endure chaque jour: ce moment m’a particulièrement marqué et c’est elle qui conduit à la fameuse réplique du grand patron à dire « Ici à la Nasa, on pisse tous de la même couleur » (je ne crois pas me tromper mais l’idée en tout cas c’est celle-ci, n’hésite pas à me corriger si ce n’est pas exactement cela!). Bref, j’ai adoré ce film!
|☆☆☆|J’ai vu aussi Logan (évidemment je ne voulais pas passer à côté) et c’est pour moi sur la même lignée que les autres films, je n’ai pas d’avis tranché. J’aime bien Hugh Jackman dans le rôle de Logan, ça pique un peu de savoir que c’est la fin de quelque chose mais en même temps j’ai trouvé que c’était une très bonne fin.
|☆☆☆|Et puis je ne voulais pas rater Kong: skull island parce que…Tom Hiddleston et Samuel L.Jackson quoi ! J’aime particulièrement ces deux acteurs et j’ai aussi trouvé l’affiche vraiment engageante (celle que j’ai moi-même mis dans ce billet, je n’avais pas fait attention aux autres). Je ne me suis pas ennuyée pendant ce film mais je m’attendais à pratiquement l’intégralité des péripéties du film. Rien de nouveau sous le soleil comme on dit, c’est un King-Kong version 2017 avec les moyens que l’on a aujourd’hui, cela n’a rien de révolutionnaire mais c’est un bon divertissement, les quelques images de paysages sont superbes et si comme souvent rien n’est réaliste je souligne quand même les quelques répliques humoristiques qui m’ont fait sourire. Je pense que c’est un film qui ne se prends pas forcément au premier degré.
Ce mois-ci j’inaugure une nouvelle catégorie, celle du « vu à la télévision » qui ne sera pas spécialement présente à chaque édition de mon bilan mensuel mais ce mois-ci j’ai vu de beaux reportages dont je voulais te parler:
Grâce à mon papa qui cultive mon intérêt pour la photo, je me suis penchée sur le photographe et naturaliste Vincent Munier dont j’apprécie beaucoup le travail. Je consulte très régulièrement son site et ses actualités et si ses livres ne rentre pas dans mon budget j’aime beaucoup ses compositions. Je te laisse ici le lien de son site internet.
J’ai regardé les reportages Sur la piste des loups et L’appel du nord réalisés par Vincent Munier et Laurent Joffrion et j’ai vraiment beaucoup aimé. J’aime l’humilité de ce photographe et ses capacités physiques me rendent toujours aussi dingue (c’est un art qui demande du dépassement de soi et une résistance incroyable). Les images sont absolument sublimes et sensibilisantes à la protection de cette faune sauvage qui tend malheureusement à disparaître. Ces reportages ne sont absolument pas moralisateurs et c’est un réel plaisir d’observer la quiétude des lieux où il nous emmène; mais ce qui est absolument extraordinaire c’est la passion que l’on ressent dans le travail et la personnalité de Vincent Munier. C’est magnifique à voir une fois et à revoir au travers de ses photos.

C’est tout pour ce mois-ci j’espère que toi aussi tu as eu un mois de mars riche en émotions, n’hésite pas à me raconter tout ça c’est toujours très enrichissant de partager ses petits bonheurs !
Jude
nuagecut
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s